Publié par Laisser un commentaire

Le point sur les points de couture

Vous avez choisi votre modèle de vêtement et acheté vos tissus; vous avez pris les mesures et coupé vos tissus selon le patron de couture; vous êtes à présent prêt(e) à réaliser le vêtement de vos rêves.

Seulement voilà, la machine à coudre que vous venez d’acquérir propose une centaine de points de couture et pas mal de paramètres à régler (c’est peut-être la raison pour laquelle vous avez choisi ce modèle en particulier). Alors, que faire ?

Pour choisir la machine à coudre adaptée à vos besoins, suivez notre guide ici.

Les différents points

Certains patrons de couture contiennent des indications sur les paramètres à choisir sur la machine à coudre, mais d’autres pas. De plus, toutes les machines ne sont pas semblables, et les points de couture peuvent être représentés par des symboles différents d’une machine à l’autre, et/ou avec des noms différents. Prendre cas de la machine à coudre Cécile.

C’est pour ces raisons que nous vous présentons aujourd’hui les points de couture indispensables pour débuter en couture, sans trop insister sur les symboles. Pour découvrir la désignation des points sur votre machine à coudre, nous vous invitons à lire attentivement le manuel de l’utilisateur livré avec votre machine, et n’hésitez surtout pas à demander conseil auprès du fournisseur de machine.

Et comme nos machines à coudre ne sont pas toutes en langue française, nous présenterons également le nom des points de couture en anglais.

Les points de couture de base

  • 1 – Point droit (Straight Stitch): c’est le point de base de la machine à coudre, comme son nom l’indique, il sert à coudre en ligne droite. C’est le point le plus utilisé car il permet de réaliser presque tous les travaux de coutures : assembler du tissu, surpiquer, coudre une fermeture éclair et même faire les ourlets. Il faut toutefois porter une attention particulière sur la longueur des points. Une bonne machine à coudre doit permettre le réglage de la longueur des points de couture, voir notre guide pour choisir votre machine à coudre. En général, la machine est réglée sur une longueur de 2,5 millimètre par défaut, mais nous vous conseillons de choisir des points plus rapprochés pour des tissus légers et fins, et des points plus long pour des tissus épais.
  • 2- Point Zigzag (Zigzag Stitch): comme le point droit, le point zigzag est couramment utilisé car il permet de réaliser plusieurs coutures. Il sert notamment à coudre les tissus élastiques car c’est une couture extensible qui ne se défait pas en s’étirant. Le point zigzag permet également de surfiler et avec le bon réglage de longueur, il permet de créer des coutures décoratives autour d’un appliqué et bouton. Mais qu’est-ce qu’un appliqué au fait ? c’est tout simplement un motif en tissu que l’on coud sur notre création, à titre décoratif ou pour cacher les défauts du tissu.
  • 3- Point droit avec point inverse automatique (Lock-a-Matic Stitch): ce point crée automatiquement un nœud au début et à la fin de la couture pour renforcer celle-ci. Donc, il n’est pas nécessaire de faire un point d’arrêt. Mais qu’est-ce que le point d’arrêt ? Si votre machine à coudre ne possède pas le point inverse automatique, le point d’arrêt (ou point arrière) se fait au début et à la fin de la couture pour éviter que celle-ci se défasse.
  • 4- Le point zigzag multiple ou zigzag multipoints (multiple Zigzag Stitch): c’est le point à utiliser pour finir les bords d’un tissu fin et extensible pour éviter que ce dernier s’enroule sur lui-même. Le point zigzag multiple réalise une couture résistant, qui permet de coudre un élastique sur un tissu fin, à utiliser en lingerie par exemple.
  • 5- Le point de surfil (Overlock Stitch) : si vous n’avez pas de surjeteuse, choisissez ce point pour finir les bords de tissu. Cela évitera que le tissu s’effiloche, et rendrait le vêtement plus résistant en lavage. Attention, le point de surfil nécessite un pied particulier : le pied à surjet, qui peut ne pas être vendu séparément. Vérifiez lors du choix et de l’achat de votre machine à coudre.  
  • 6- Le point invisible ou point caché (Blind Hem Stretch) : c’est le point à utiliser pour réaliser des coutures invisibles sur les ourlets. Il se coud à l’envers et on obtient un meilleur résultat en utilisant un fil de la même couleur ou du même ton que le tissu.
  • 7- Les points de boutonnières (Buttonhole Stitch) :  ce point s’écrit est au pluriel car il existe plusieurs types points de boutonnières sur une machine à coudre. C’est un point très pratique pour la création de vêtement à bouton (ce qui est le cas de la plupart des vêtements d’ailleurs !), pourtant pas toutes les machines à coudre est équipée du point de boutonnières. Encore une fois, nous vous conseillons de bien vous renseigner auprès du vendeur lors du choix et de l’achat de votre machine à coudre.

Mais rassurez-vous, si votre machine est équipée du point de boutonnière, le pied de boutonnière (indispensable) est sûrement livré avec la machine.

Aujourd’hui, la plupart des machines à coudre propose la fonction de boutonnière automatiques ou en 4 étapes qui permet de réaliser des boutonnières à la dimension exacte du bouton., tant que cela ne dépasse pas 28 millimètres.

On peut considérer que les sept points cités précédemment sont les principaux points à maîtriser sur une machine à coudre, mais votre machine offre sûrement plusieurs autres points destinés notamment à la décoration.

Néanmoins, nous allons vous présenter un point supplémentaire qui pourrait vous être utile dans vos travaux de couture.

Un point supplémentaire

  • 8- Le point de bâti: c’est un point de couture provisoire qui sert à marquer ou assembler les tissus en cours de réalisation du vêtement, mais vous devez enlever en fin des travaux. Si le point bâti est souvent réalisé à la main, la machine à coudre vous aiderait à aller plus vite. En effet, le point bâtie est obtenu en utilisant le point droit avec une longueur réglée au maximum et sans point arrière ou point inverse automatique. Cette même technique est utilisée pour froncer le tissu. Il suffit de l’utiliser sur 2 coutures bien parallèles en laissant un long fil au début et à la fin de chaque couture.

Comme mentionnés plus haut, votre machine peut proposer une bonne vingtaine de points de couture, mais nous vous avons présenté les 8 points que nous estimons essentiels pour débuter en couture. Nous vous invitons à les utiliser et à les maîtriser puis de découvrir progressivement les autres points de coutures offerts par votre machine.

Si vous avez des questions ou des remarques, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *